1Co 8,1-13 et 1Co 10,23-11,1

1.   Pour entrer dans le texte

A.    En quoi manger de la viande pose question

Cette étude porte sur la réponse de Paul à une question posée par les Corinthiens : qu’en est-il de la consommation de viande ? Cette question est primordiale pour des chrétiens habitant une cité gréco-romaine puisque la viande disponible provient le plus souvent des restes d’animaux sacrifiés dans les temples. La question devait faire débat dans la communauté, certains tenant à affirmer leur liberté en montrant qu’il n’y a plus d’interdits alimentaires, d’autres redoutant de faire preuve d’idolâtrie. A partir de cette question particulière, Paul poursuit sa réflexion sur la liberté chrétienne, encore réaffirmée comme principe mais mise à l’épreuve dans son exercice. Comment agir librement dans le monde ? A partir de ce cas concret de consommation des viandes sacrifiées, Paul corrige l’idée que les Corinthiens se font de la liberté. Elle n’est pas un droit de la personne mais un don reçu. Et la conduite du croyant dans le monde rend compte de ce don et des liens qu’il crée entre Dieu et lui et entre lui et toutes les autres personnes au bénéfice de ce don. Identifiez-vous: Login ou inscrivez vous au cours pour lire la suite de ce contenu