Etude 10 – Vivre et après ?

Etude 10 – Vivre et après ?

1 Corinthiens 15,12-34

 

1. Pour entrer dans le texte

A. Paul en appelle au fondement de la foi des Corinthiens

Dans les quatre premiers chapitres de sa première lettre aux Corinthiens, Paul centre sa réflexion sur le cœur de la foi chrétienne, le message de la croix. Avant de répondre aux questions concrètes et aux difficultés auxquelles se heurte la toute jeune communauté de Corinthe, l’apôtre en appelle au fondement même de la foi. Ce long développement a pour but de donner les critères qui permettront aux Corinthiens de résoudre leurs rivalités. Paul recadre le débat (cf. Etude 2, page 15). Son message montre que la sagesse toute humaine sur laquelle s’appuient les Corinthiens les mène à nier l’œuvre de Dieu manifestée dans la croix du Christ. Au chapitre 15, Paul opère encore un recadrage fondamental : « Je vous rappelle frères l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, auquel vous restez attachés et par lequel vous serez sauvés si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé… » (1 Co 15,1-2). Son discours concerne cette fois les « choses dernières », tout particulièrement l’après-mort. Certains membres de la communauté n’hésitent pas, en effet, à rejeter la résurrection des corps au profit entre autres de la seule immortalité de l’âme. L’apôtre va donc argumenter pour montrer en quoi la résurrection du Christ provoque la résurrection des morts, l’une et l’autre résurrection étant l’œuvre non des hommes, mais entièrement et uniquement de DieuIdentifiez-vous: Login ou inscrivez vous au cours pour lire la suite de ce contenu

[1] Pâques, et après ? de Simon Butticaz, Ed. Cabédita, page 70

[2] Discours du 13 mai 1940 devant la Chambre des communes

2 thoughts on “Etude 10 – Vivre et après ?

  1. Croire en la resurrection de jesus et la notre en suivant le chemin de la foi, cest bien mais si on n’y croit pas , meme pour certains on ne croit meme pas en celle de jesus , donc, diffficile…de leur dire cest une promesse de dieu écrite d’àns la bible.

    1. Bonjour,
      Il est vrai que la foi en la résurrection est un nœud difficile pour la raison. Mais ce n’est pas une caractéristique d’aujourd’hui, depuis les débuts du christianisme c’est une vraie difficulté. L’insistance de Paul sur cette question montre que même pour les Corinthiens la foi en la résurrection n’était pas évidente. Nous n’avons pas d’autres possibilités que d’offrir la promesse contenue dans la Bible. Nous pouvons le faire avec nos mots, mais davantage encore avec nos comportements qui sont des témoignages puissants des changements que la foi en la résurrection change notre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *