« Rahab la spacieuse »

Le coup de cœur de Daniel Marguerat pour Noël

Un coup de cœur spécial de Daniel Marguerat pour Noël

A la suite de son premier coup de cœur, Daniel Marguerat nous propose comme coup de cœur spécial pour Noël le dernier livre de Francine Carrillo, intitulé Rahab la spacieuse. Cet ouvrage a été publié tout récemment par les Éditions Ouverture (Le Mont-sur-Lausanne, novembre 2020, 61 pages).

Pour Daniel Marguerat, voilà en effet « un livre qui parle du passage de frontières, d’insurrection de la conscience et de sauvetage de l’humain. Rahab est décrite comme « une femme de tête chez qui intelligence et cœur font alliance pour chercher par où la vie doit passer au moment précis où les nœuds la compliquent » (p. 43). »

Qui est Rahab ?

Rahab est une femme dont nous parle en effet à deux reprises le Livre de Josué. Elle habitait la ville de Jéricho. C’est elle qui va accueillir les espions envoyés par Josué pour préparer la prise de la ville et la conquête du pays de Canaan. Dans Josué 2,1-21, nous pouvons relire l’épisode de l’accueil des deux espions israélites et de l’organisation de leur fuite. Dans Josué 6,22-25, lors de la prise de Jéricho, les Israélites vont alors mettre Rahab et sa famille à l’abri, avant d’incendier toute la ville.

Pourquoi Rahab la spacieuse?

Le nom de Rahab explique le titre du livre, Rahab la spacieuse. Son nom porte en effet en lui l’idée d’ouverture, d’élargissement et d’espace. C’est cela qui explique pourquoi Francine Carrillo la désigne ici comme « la spacieuse ».

Rahab dans le Nouveau Testament

Rahab figure aussi dans la généalogie de Jésus ouvrant l’Évangile selon Matthieu. En effet, cela n’est pas par hasard. Elle a permis au peuple d’Israël de passer dans la terre promise après 40 années passées au désert. Et la généalogie transcrit le passage générationnel depuis Abraham (Matthieu 1,1) à Joseph, Marie et Jésus (Matthieu 1,16). Enfin, la généalogie marque le passage de l’Ancien au Nouveau Testament. On retrouve Rahab également dans la Lettre aux Hébreux (11,31) et dans la Lettre de Jacques (2,25).

Pour en savoir plus, voir l’interview de Francine Carrillo publiée dans le site Réformés.ch

Photo de Francine Carrillo, dans son interview publiée par réformés.ch le 23 novembre 2020.
Lien vers l’interview de Francine Carrillo : reformés.ch

Francine Carrillo apporte de nombreuses et passionnantes précisions sur son livre dans cette interview réalisée par Estelle Pastoris pour Protestinfo. Ce projet d’écriture est né en plein contexte de la pandémie. Il destiné à aider lectrices et lecteurs à traverser le « semi-confinement » actuel. Elle explique notamment comment, selon elle, s’identifier à Rahab peut nous aider aujourd’hui à traverser existentiellement et spirituellement la crise, au moment où précisément, « les nœuds la compliquent » (p. 43).

Les coups de cœur de Daniel Marguerat: « Jésus. L’histoire d’une Parole »

Photo du théologien Daniel Marguerat, prise à l'occasion d'une interview à Lausanne, le 7 mai 2019
7 mai 2019 Lausanne Interview du théologien Daniel Marguerat, photo PATRICK MARTIN

Notre site étudier la Bible a le plaisir de vous présenter une nouvelle chronique, les coups de cœur de Daniel Marguerat. Daniel Marguerat est professeur émérite de Nouveau Testament de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne. Il a écrit de nombreux ouvrages, dont certains ont été traduits en plusieurs langues. Il nous présente ici un livre ou une publication qu’il estime particulièrement remarquable ou originale. Pour cette première chronique, c’est Jésus. L’histoire d’une Parole, de Frédéric Boyer et Serge Bloch, qu’il nous présente. Cet ouvrage vient de paraître, chez l’éditeur Bayard, en octobre 2020. Voilà une belle occasion d’enrichir votre bibliothèque. Et pourquoi pas, un cadeau plein de sens à prévoir pour les fêtes de fin d’année.

Photo de couverture du livre "Jésus. L'histoire d'une Parole", écrit par Frédéric Boyer et illustré par des dessins de Serge Bloch (Bayard, Paris, 2020)

Jésus, l’histoire d’une parole

Pour Daniel Marguerat, ce livre est particulièrement remarquable. En effet, « en dix-sept chapitres, de l’attente du Messie à la résurrection, on suit le scénario des évangiles pas à pas ; mais l’intention n’est pas de reconstituer les faits ou les événements. C’est l’impact des paroles et des actes du Nazaréen qui est déchiffré ici, avec une insistance sur leur validité, leur tranchant et leur résonance au cœur de l’humain. Une lecture actualisée, pourrait-on dire« .

Un coup de cœur, à déguster sans modération!

Pour Daniel Marguerat, c’est vraiment un coup de cœur. Le texte et les images s’entremêlent, pour le plus grand bonheur de la lecture. C’est là une grande originalité. « Un livre à déguster entre les dessins (forts, à la limite de la caricature) de Bloch et la superbe écriture de Boyer. Il inspirera les lecteurs et lectrices de l’Évangile, et donnera des ailes aux prédicateurs. Un exemple de leur commentaire sur la parabole du grain de moutarde:« Le Royaume du ciel se construit dans la poussière de nos pas« .

Pour en savoir plus sur ce livre

Pour en savoir plus sur ce livre, il vaut la peine de regarder l’interview de Frédéric Boyer, publiée sur la chaîne YouTube de la librairie Mollat.

Un campus numérique pour étudier la Bible

Connaissez-vous « Campus protestant »?

Il existe sur le web de nombreuses ressources numériques. Nous vous avons présenté récemment des ressources insoupçonnées pour apprendre l’hébreu biblique et lire l’Ancien Testament dans sa version originale. Voici maintenant Campus protestant. Il s’agit d’un portail web, qui se conçoit, selon ses auteurs « comme une plate-forme de réflexion et de diffusion de la pensée et de la culture protestante au travers de contenus vidéos. Ceux-ci sont divers et variés: cours, conférences, présentations, etc.

Des ressources riches et variées pour étudier la Bible, le tout gratuitement

Campus protestant offre un portail avec six entrées: Bible, théologie, éthique, histoire, religions et culture. Cela vaut la peine d’y jeter un œil ! Les ressources sont multiples pour étudier la Bible et s’intéresser aux questions théologiques d’actualité.

Aux débuts: deux pionniers

Derrière ce projet nous trouvons deux personnalités qui contribuent largement au rayonnement du protestantisme français, depuis de nombreuses années: d’une part, Antoine Nouïs, pasteur et auteur de nombreux livres en lien avec la culture biblique et ancien directeur de l’hebdomadaire Réforme et, d’autre part, Jean-Luc Mouton, ancien directeur lui aussi de Réforme, spécialiste en communication et consultant.

Une véritable université numérique avec de nombreuses ressources pour étudier la Bible

Campus protestant est présent aussi sous la forme d’une chaîne YouTube. Les ressources pour étudier la Bible y occupent une place importante. La rubrique « Bible » offre à l’heure actuelle 176 vidéos.

Dans le top ten des viédos le plus regardées, on signalera entre autre « Les manuscrits de Qumrân contredisent-ils la Bible » et « Quelle est l’origine des textes bibliques? ». Ce portail numérique offre ainsi des ressources gratuites considérables. Le souhait de leurs auteurs est d’offrir au plus large public des vidéos de grande qualité théologique. Ils souhaitent offrir en particulier des ressources gratuites à celles et à ceux qui n’ont pas accès à des bibliothèques des facultés de théologie.

campus numérique pour étudier la bible
Photo: Annie Spratt (sur Unsplah)

Un trésor à découvrir

Une nouvelle version de la Bible en français courant (NFC)

nouvelle version de la bible en français courant

La Bible en français courant est sortie en 1982. Une édition révisée a été publiée en 1997. Une deuxième révision a été effectuée de 2016 à 2019. Les vœux de l’équipe de révision est d’offrir à ses lecteurs et lectrices « un trésor à découvrir ». Tel est le propos de la « lettre au lecteur » offerte en préface.

La Bible en français courant, en bref

La NFC est conçue comme une véritable Bible d’étude. Elle comprend, comme les éditions précédentes de la Bible en français courant, des notes, des introductions, des cartes et un glossaire. Son objectif est d’offrir un texte immédiatement accessible et agréable à la lecture. Elle vise en particulier les lecteurs et lectrices ne bénéficiant pas de culture biblique préalable. Par des phrases courtes et des formulations évitant toute ambiguïté, celle-ci convient particulièrement bien à la lecture en public.

Les nouveautés de 2019

Un effort particulier a porté sur l’adaptation du vocabulaire, en fonction de l’évolution de la langue. Les mots devenus désuets ont été remplacés. Un vocabulaire théologique ou religieux plus important a été utilisé (alliance, résurrection, bénir, etc.).

Tous ces concepts sont précisés dans le glossaire figurant à la fin du volume (« vocabulaire »). Il convient de signaler aussi le recours à un langage plus épicène. Quand le texte original, hébreu ou grec, désigne des hommes et des femmes ensemble, il est question « d’hommes et de femmes ».

bible en français courant
Photo: Margarida CSilva (Unsplash)

Un conseil avant l’achat !

La NFC dont nous avons fait l’acquisition est imprimée sur du « papier bible » tellement fin rend la lecture difficile ! L’impression au verso apparaît en filigrane. A vérifier au moment de l’achat 🙂

Étudier la Bible dans son contexte historique

Foi et histoire. On oppose volontiers les deux. Pourtant, l’un en va pas sans l’autre. Étudier la Bible dans son milieu historique évite bien des méprises dans l’interprétation des textes. Pour cela il existe d’excellents outils. Les livres bibliques ont été composés à une époque très différente de la nôtre. Sous estimer cela peut conduire à de graves malentendus.

Des outils pour situer la Bible dans son contexte historique

Nous disposons ainsi d’outils très facilement accessibles pour situer les textes bibliques dans leur contexte historique. Tout d’abord, mentionnons les Bibles d’études. Celles-ci fournissent de nombreuses précisions: mots difficiles, données géographiques, précisions sur le contexte historiques, les gens, le monde politique, etc.. Elles offrent des tableaux, des cartes, des glossaires fort utiles.

Comprendre le monde du Nouveau Testament

Un outil particulièrement remarquable est le manuel intitulé Le monde où vivait Jésus, édité par Hugues Cousin (Éditions du Cerf, Paris, 1988). Les 800 pages de cet important ouvrage ne devraient pas en décourager l’accès! Ce livre est accessible en bibliothèque ou directement sur le site de l’éditeur.

Ce qu’on peut savoir de l’époque de Jésus

La première partie résume l’essentiel de ce qu’on peut savoir de la vie des juifs dans l’Empire romain au 1er siècle: géographie, langues et populations, la civilisation hellénistique et le pouvoir romain, la diaspora, l’organisation politique locale dans la Judée.

Ce qu’on peut savoir de la foi et des pratiques juives

Comprendre le monde dans lequel Jésus vivait passe par l’étude sérieuse de ce qu’on peut savoir de la foi et des pratiques juives: le culte (le culte au Temple de Jérusalem, la synagogue, le sabbat et les fêtes), la lecture de l’Écriture, le système de croyance (la foi au Dieu Un, le messianisme, la résurrection des morts), les patriarches et les prophètes), les différents mouvements (pharisiens, sadducéens, esséniens, zélotes, baptistes, chrétiens, Galiléens, Samaritains).

Un accès direct aux sources

La grande originalité de cet ouvrage est d’offrir de nombreux extraits de textes et de citations (558 en tout !). Il permet ainsi de lire ainsi de nombreux extraits d’auteurs anciens juifs (comme par exemple Flavius Josèphe), romains, grecs, etc. Cela est très précieux car ces textes ne sont pas toujours évidents à trouver. Cet accès direct aux sources historiques est remarquable. Certes, cela explique la dimension volumineuse de l’ouvrage. Mais celui-ci reste un ouvrage à consulter largement plutôt qu’à lire de part en part!

De nombreux index fort utiles !

De nombreux index rendent son utilisation très aisée: index des citations, index des thèmes, des noms de personnes et des lieux géographiques. A cela s’ajoutent une bibliographie, une liste des abréviations et de la provenance des traductions. cela vaut la peine d’y jeter un œil !

contexte biblique historique

Hugues Cousin (éd.), Le monde où vivait Jésus, Cerf, Paris, 1988.

A consulter également

Le glossaire de notre cours « étudier la Bible » 2019-2020.

Une revue pour étudier la Bible, depuis 30 ans

La revue Lire&Dire c’est quoi

La revue Lire&Dire a été crée en 1989. Elle souffle cette année sa 30e bougie ! Lire&dire sort 4 numéros par année, comprenant chaque fois 4 études exégétiques de textes bibliques. le but est de stimuler la prédication par une étude rigoureuse des textes bibliques.

Un sacré parcours

Lire&Dire c’est 30 ans de travail autour de la Bible. Chaque numéro est préparé par une équipe en Suisse, en France, en Belgique, … Cela fait à ce jour 122 numéros. Un total de 560 articles ! En tout, ce sont 450 auteurs qui vous offrent le fruit de leur travail. Chaque étude est le fruit d’un travail de lecture et de discernement en groupe.

Au début, une impulsion de Daniel Marguerat

Daniel Marguerat
Daniel Marguerat

Nous devons l’existence de cette revue à l’initiative de Daniel Marguerat. Professeur de la Faculté de théologie de l’Université de Lausanne (Suisse), ce dernier souhaitait combler une lacune dans le monde francophone. De telles revues existent en allemand et en anglais.

De très nombreuses études bibliques facilement accessibles

Vous imaginez bien qu’à raison de 4 numéros annuels offrant 4 études chaque fois, de très nombreux textes ont été abordés. Sur le site de la revue un index très utile offre la liste des textes étudiés à ce jour. Il présente aussi les numéros à paraître.

Le bon plan

Vous avez la possibilité de télécharger une étude gratuitement. N’hésitez plus, cela en vaut la peine.

30 bougies !

La revue fête son anniversaire à Crêt-Bérard le 23 septembre 2019 avec un colloque très original, ouvert à toutes et à tous.

Défi: lire la Bible en un an

Lire la Bible en un an, pourquoi pas?

Photo : Ben White sur Unsplash
Photo : Ben White sur Unsplash

Se préparer avant de commencer

Pour lire la Bible un an, il vaut la peine de se poser d’abord quelques questions. Combien de temps je prévois de bloquer par jour? A quel moment? Une lecture le matin, une lecture le soir? Et au fond, quel est mon but? Lire le texte « au kilomètre ». Pour arriver à tout lire en un an, il faut lire environ 4 chapitres par jour. Cela risque d’être rébarbatif. Prendre du temps pour intégrer ce que je lis. Noter des questions. Consigner des réflexions personnelles? Méditer les textes que je lis. Noter mes questions pour les reprendre plus tard.

Photo : Aaron Burden sur Unsplash
Photo : Aaron Burden sur Unsplash

Un cadre favorable

Pour lire chaque jour le texte biblique prévu, il vaut la peine de se donner un rendez-vous régulier. Prévoir un cadre agréable. Disposer d’un moment de tranquillité. Le matin au réveil? Arriver 10 minutes plus tôt sur son lieu de travail? S’asseoir devant une fenêtre, confortablement, avec une boisson chaude ou fraîche. Allumer une bougie.

Photo : Ben White sur Unsplash
Photo : Ben White sur Unsplash

Des guides de lecture

On trouve sur le web de nombreux guides. Le plus simple est d’en charger un qui vous convienne sur votre téléphone. Les librairies spécialisées dans la littérature chrétienne en proposent également.

La bible c’est un monde

Une interview de Didier Halter, responsable d’ Etudier la Bible

Didier Halter responsable étudier la bible

Depuis combien de temps êtes vous responsable d’Etudier la Bible ? Cela fait maintenant 3 ans que je suis le responsable de cette offre de l’OPF; même si je suivais, de plus loin, ce travail depuis 2004.

Pourquoi avez-vous acceptez cette responsabilité ? parce que la Bible me passionne depuis que j’ai l’age de 12 ans. Je l’ai toujours lue depuis. A travers la confection de « Etudier la Bible », je nourris ma passion. J’espère surtout pouvoir la faire partager à d’autres.

Êtes vous seul à faire ce travail ? Bien sûr que non, en fait j’anime une équipe de passionnés. Des hommes et des femmes pasteurs qui portent avec moi le souhait de mettre à la disposition d’un public francophone des études de qualité.

Qu’appelez vous des études de qualité ? La qualité des études que nous publions tient au fait qu’elles combinent un accès aux savoirs scientifiques les plus pointus et les plus solides au souci de l’actualité des textes pour aujourd’hui. La science au service du sens en quelque sorte!

Comment vous êtes vous formé pour ce travail ? J’ai étudié la théologie protestante à Strasbourg (master) et Genève (doctorat). J’ai également un diplôme en sciences de l’éducation – formation d’adulte. Mais surtout j’ai animé des groupes d’études bibliques pendant plus de 17 ans

Mais c’est quoi la Bible pour vous ? C’est avant tout un monde qui est à la foi étrange et familier. Étrange parce ce qu’elle est le reflet d’une culture qui n’est plus la nôtre. Familier parce toutes ces histoires nous parlent de nous.

ABOR: livres

Rencontre de Jésus ; Paraboles de Jésus ; Miracles de Jésus ; Entrer en Psaumes ; Mort de Jésus ; Jérémie ; Chrétiens en conflit. Epître aux Galates ; Peuples parmi les peuples ; Jacob.

Scroll to top