« Les femmes de saint Paul »

Le coup de cœur de Daniel Marguerat pour Noël

Comme l’année passée à pareille époque, Daniel Marguerat nous présente son coup de cœur pour Noël. Voici donc Les femmes de saint Paul, de Chantal Reynier. Voilà une audacieuse proposition à mettre sous votre sapin ! Chacun et surtout chacune sait combien ce sujet est sensible. En effet, la réputation de Paul est souvent sujette à caution. Pourtant, un examen honnête des textes et des données historiques amène à relativiser quelque peu la prétendue misogynie de Paul de Tarse, l’apôtre des nations.

Page de titre du livre de Chantal Reynier, les femmes de saint Paul (Le Cerf, Paris 2020, 272 pages.
Chantal Reynier, Les femmes de saint Paul, Le Cerf, Paris, 2020, 272 pages

Un livre à ne pas manquer !

Pour Daniel Marguerat, en effet, ce livre vaut vraiment la peine d’être lu: « Phoebé, Prisca, Evodie, Maria, Julia et d’autres… Chantal Reynier, avec finesse et savoir, trace le portrait de ces collaboratrices de l’apôtre des nations. Une étude facile à suivre, richement documentée. De quoi tordre le cou à l’idée fausse selon laquelle Paul n’a été qu’un grand solitaire, ou ne se serait entouré que de quelques hommes. Le rôle important joué par les femmes dans la mission paulinienne est ici arraché à l’oubli ».

Les femmes de saint Paul, en bref

Le Livre des Actes des apôtres évoque largement et à plusieurs reprises les relations amicales entretenues par Paul avec les femmes. Celles-ci sont de véritables collaboratrices pour lui. Preuve en sont, en effet les titres d’apôtre et de diacre qu’il leur décerne régulièrement, dans ses lettres. Ainsi, Chanta Reynier s’emploie à aller à la rencontre de toutes ces femmes, page après page. Voilà l’occasion de faire plus ample connaissance avec Phoebé, Lydie, Chloé, Maria, Persis, Evodie, Syntychè, Prisca et Julia. Et également avec toutes les autres, qu’il ne mentionne pas par leur nom. En bref, selon Chantal Reynier, il n’y a « pas de Christ sans Église… pas d’Église sans femmes ».

Détail de la couverture du livre de Chantal Reynier, les femmes de saint Paul (Le Cerf, Paris 2020, 272 pages.
Fresque de la Villa des mystères à Pompéi (détail de la page de couverture du livre de Chantal Reynier)

Qui êtes vous, Chantal Reynier?

Chantal Reynier est actuellement collaboratrice scientifique à la faculté de théologie de l’Université de Fribourg (Suisse). Après des études à l’Université pontificale grégorienne à Rome, elle a obtenu son doctorat en théologie biblique au Centre Sèvres, à Paris. Ensuite, de 1990 à 2014, elle a enseigné l’exégèse biblique aux Facultés jésuites de Paris (toujours au Centre Sèvres).

Pour commander « les femmes de saint Paul »

Rien de plus simple. Nous vous recommandons de favoriser, dans la mesure du possible les bonnes librairies proposant une littérature biblique, historique et théologique de qualité, comme par exemple La Procure, en France, ou la Libraire Payot, en Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top