Connaissez-vous PRIXM ?

Une newsletter, drôle, décalée et pleine de ressources

Connaissez-vous PRIXM? PRIXM est une newsletter gratuite qui paraît chaque dimanche à 15h. Son contenu touche à toutes sortes de thèmes bibliques. Son but est de « Redonner goût à la Bible », comme le précise son sous-titre. PRIXM est un impressionnant projet issu de l’École biblique et archéologique de Jérusalem. Il est soutenu en effet par plus de 300 chercheurs.

Photo de Jérusalem, depuis le MOnt des Oliviers. Belle vue panoramique sur l'esplanade des mosquées, avec la vielle ville en arrière-plan
Photo: Robert Bye sur Unsplash

Son contenu, en bref

PRIXM commence par une accroche culturelle. La newsletter du 31 juillet 2022 était consacrée à la conversion de Paul sur le chemin de Damas. Elle commence par proposer une chanson de Georges Brassens, intitulée L’épave. Voilà comment cela se présente (capture d’écran):

Extrait de la newsletter PRIXM du 29 juillet 2022 (capture d'écran) avec la chanson "L'épave" chantée par Georges Brassens
Extrait de la newsletter PRIXM du 29 juillet 2022

Vous regardez la vidéo. Ensuite lisez le texte biblique, tiré du livre des Actes des apôtres (Actes 22,3-21) et un riche commentaire agréemnté d’éléments d’histoire de l’art (deux tableaux du peintre Le Caravage).

Comment s’inscrire?

Pour vous inscrire à cette incroyable newsletter PRIXM, rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur www.prixm.org et vous verrez la page ci-dessous (capture d’écran ici) s’afficher. Et en plus, c’est gratuit !

Page d'accueil du site web www.prixm.org (capture d'écran)
Sur cette page vous tombez directement sur le formulaire d'inscription à la newsletter PRIXM.
Pour afficher cette page : www.prixm.org

Une ressource pour étudier la Bible

PRIXM est une excellente ressource pour étudier la Bible. Elle complète en effet judicieusement le panel d’outils proposés dans notre blog. En particulier, nos articles sur le TOP 3 des Bibles d’études, le Top 3 des dictionnaires bibliques ou le Top 3 de nos cours les plus appréciés de ces dernières années. Dans prochain article dans notre blog, nous vous en dirons plus sur l’origine de cette newsletter drôle et décalée.

Rencontre avec Simon Butticaz

Simon Butticaz, professeur de Nouveau Testament à l’Université de Lausanne répond à nos questions. Il enseigne à la Faculté de théologie et de sciences des religions.

Photo portrait de Simon Butticaz
Photo privée

Qui êtes-vous, Simon Butticaz?

Docteur en théologie de l’Université de Lausanne (UNIL), j’ai été consacré au ministère pastoral dans l’Église évangélique réformée du Canton de Vaud. J’ai exercé le ministère dans la paroisse de Chavornay, avant d’être engagé à la Fédération des Églises protestantes de Suisse à Berne. En parallèle de mes engagements en Église, j’ai poursuivi une carrière académique d’enseignant et de chercheur dans le domaine du Nouveau Testament. Je suis actuellement professeur à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’UNIL. 

Pourquoi proposer, encore aujourd’hui, des cours bibliques en ligne, formant à la lecture critique des textes?

Plus que jamais, la Bible fascine et interroge. Notre culture, notre langue, nos mœurs et nos valeurs en sont pétries. Pourtant, cet héritage reste parfois énigmatique, hermétique ou inconscient. C’est pourquoi, comme nous l’a appris deux siècles et demi d’exégèse critique, l’étude de la Bible est indispensable pour comprendre d’où nous venons, sans succomber à la projection naïve ou à la récupération simpliste.

Comment voyez-vous l’avenir de la théologie biblique à l’Université?

La question du sens fait partie intégrante de l’exégèse des textes. La Bible nous confronte aux grandes interrogations de l’existence et aux réponses que leur ont apportées les populations et les sociétés du Levant ancien et du bassin méditerranéen. A ce titre, je considère, à la suite d’autres, que la théologie biblique est partie intégrante de l’exégèse, et non une option à laisser aux seuls milieux confessionnels.

Simon Butticaz, un prochain livre?

En effet, un livre sur le péché, dans le Nouveau Testament et aux origines du christianisme. A paraître cet automne, chez Labor et Fides.

Sur notre blog

Vous retrouverez des présentations de deux livres majeurs de Simon Butticaz, Le Nouveau Testament sans tabous et Comment l’Église est-elle née? Il s’agit de deux ouvrages sur des sujets centraux. Pour étudier le Nouveau Testament, ces deux études offrent en effet une belle porte d’entrée.

Un cours biblique à commander

Simon Butticaz a également dirigé notre cours consacré à la Lettre aux Galates (cours 2013-2014). Intitulé Et pour vous, quelle heure est-il?, vous pouvez en effet le commander sur notre site.

Étudier l’Apocalypse

Étudier l’Apocalypse ? Notre nouveau cours biblique 2022-2023 portera sur le livre de l’Apocalypse. Intitulé Fascinante Apocalypse il donnera l’occasion d’ouvrir à nouveau le dernier livre du Nouveau Testament. Le dernier livre du Nouveau Testament nous fascine et inquiète en même temps ! Il cristallise en effet beaucoup d’idées reçues.

Affiche de notre cours pour étudier l'Apocalypse

Fascinante Apocalypse, des images à entendre : brève présentation

Aujourd’hui, le mot « Apocalypse » est devenu synonyme de « catastrophe » et de « fin du monde ». Si vous lancez une recherche avec ce mot sur internet, il est fort à parier que vous tomberez sur une avalanche de bombes nucléaires, pandémies mondiales et autres invasions de zombies. Pourtant, vous le savez, ce mot est avant tout le titre du dernier livre de la Bible chrétienne.

Photo d'un paysage désertique en montage, terre toute séchée et craquelée
Photo: Daniil Silantev sur Unsplash

Une image pessimiste, pour finir?

Alors quoi ?  La Bible se terminerait-elle ainsi sur une image pessimiste et tragique de notre terre vouée à la destruction ? Le livre de l’Apocalypse viendrait-il nous donner le détail des catastrophes à venir, dans une version cryptée, qu’il faudrait décoder avant qu’il ne soit trop tard ? Notre Dieu n’aurait-il rien de mieux à nous offrir pour conclure le livre censé nous transmettre sa Parole que ce final « apocalyptique» tout droit sorti d’un film-catastrophe hollywoodien ? Peut-être vaudrait-il la peine d’ouvrir ce livre effrayant pour en avoir le cœur net ! 

Pour étudier l’Apocalypse, rien de plus simple

Notre cours paraîtra dès novembre 2022 mais il est dore et déjà possible de s’inscrire, directement depuis notre site, pour étudier l’Apocalypse. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ! Pendant le cours, nous vous fournirons des outils pour vous aider à étudier l’Apocalypse: livres et autres ressources. Des interviews de spécialistes viendront étoffer notre blog.

Lire les Béatitudes sur YouTube

Un Nouveau Testament en anglais, ouvert à la page des Béatitudes, pour se préparer à lire les Béatitudes sur YouTube
Photo: Tim Wildsmith sur Unsplash

Les Béatitudes, un des textes bibliques emblématiques de la foi chrétienne, à lire sur YouTube

Lire les Béatitudes sur YouTube, y avez-vous déjà pensé? Les Béatitudes est des textes poétiques les plus célèbres du Nouveau Testament. Qui n’a pas entendu la fameuse parole « Bienheureux les pauvres en esprit… »? Cette parole est la première des béatitudes et sûrement la plus célèbre. Et ceci, même si la fin nous échappe un peu « Le Royaume des cieux est à eux »: Grâce à Simon Butticaz, professeur de Nouveau Testament à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne, vous avez la possibilité de lire les Béatitudes en sa compagne sur YouTube. En effet, en cliquant sur l’image ci-dessous, vous accéderez directement à la vidéo.

Des protestants lisent la Bible sur YouTube

Cette vidéo a été produite par Méromédia, qui propose sur Youtube des vidéos sur la catéchèse, la Bible et l’histoire du protestantisme. Nous vous recommandons ainsi particulièrement la série intitule « Des protestants lisent la Bible« . Celle-ci comprend en effet plus d’une quarantaine de vidéos, en plus de celle proposant de lire les Béatitudes. Vous avez ainsi l’occasion de lire lire des textes bibliques, en compagne de différents et différentes spécialistes de la Bible. Ces personnes sont en effet toutes issues des milieux de la théologie universitaire, en Suisse, en France et en Belgique.

Les deux derniers livres de Simon Butticaz

Dans notre blog étudier la Bible, nous vous avons présenté deux livres importants de Simon Butticaz. D’une part, Comment l’Église est-elle née? et, d’autre part Le Nouveau Testament sans tabous. Si lire les Béatitude sur YouTube vous a plus, n’hésitez pas à vous plonger dans ces deux ouvrages importants de Simon Butticaz.

Une stimulante introduction à l’Ancien Testament

Page de titre du livre de Gérard Billon, Introduction à l'Ancien Testament, publié dans la collection "Mon ABC de la Bible" (éditions du Cerf, Paris)
Gérard Billon, Introduction à l’Ancien Testament, Cerf, Paris, 2018, 160 pages

Un manuel fort utile pour entrer dans le vaste monde de l’Ancien Testament

A la suite de notre présentation de l’introduction au Nouveau Testament, nous avons le plaisir de vous présenter, cette fois, cette introduction à l’Ancien Testament. L’Ancien Testament est en effet pas simple à aborder. Il vaut la peine, pour s’orienter, de faire l’acquisition d’une Bible d’étude. Dans un de nos articles, nous avons présenté les trois meilleures bibles d’étude en français actuellement disponibles.

Un chandelier à sept branches, avec des bougies rouges, posé sur une bible en langue hébraïque, pour illustrer notre présentation de l'introduction à l'Ancien Testament
Photo: Diana Polekhina sur Unsplash

L’introduction à l’Ancien Testament, en bref

L’Ancien Testament, « un livre pour deux religions »

Ce livre comprend 12 chapitres. L’introduction (« Un livre pour deux religions ») précise les indispensables notions-clé. Vous trouverez la liste des abréviations des livres bibliques rassemblés à l’origine de l’Ancien Testament. Vous trouverez également les principales listes de livres bibliques (« canons des écritures »). En effet, le « canon juif » et le canon chrétien » ne donnent pas les livres dans le même ordre.

Une matière fort bien structurée

Les titres des chapitres évoquent beaucoup de choses. les deux premiers posent les bases. Le premier (« Avant de parcourir ces livres ») nous parle des origines du texte, des manuscrits et des langues utilisées. Il précise aussi les notions-clé: « La Loi, le salut et l’Évangile ». Le deuxième (« Agencement de l’Ancien Testament ») explique la structure de base: La loi, les prophètes et les autres écrits.

Des mots clé stimulants

L’essentiel des chapitres (3 à 11) nous emmène dans un parcours très dynamique: la terre (3), L’Alliance (4), la Loi (5), le culte (6), raconter (7), la parole prophétique (8), la sagesse et la poésie (9), Dieu et les êtres humains (10) et la réception de l’Ancien Testament (11).

Des « clés pour notre culture »

Le dernier chapitre rassemble des « clés » pour mieux comprendre notre culture actuelle. Il baliser en effet les liens entre l’Ancien Testament et les arts plastiques, la musique, la littérature et le cinéma.

Mon ABC de la Bible

Mon ABC de la Bible est une collection de petits livres très pratiques, présentant chacun un livre de la Bible. Cette collection est très dynamique. Elle est produite par les Éditions du Cerf, à Paris. La collection comprend, à l’heure actuelle, 19 titres. Et cela continue! Nous vous tiendrons au courant des prochaines parutions. Nous mettrons ainsi un accent particulier pour présenter les livres en lien avec les thèmes de nos cours bibliques.

Comment commander cette Introduction à l’Ancien Testament?

Nous vous recommandons la Librairie Payot (en Suisse) ou La Procure (en France). Vous pouvez aussi commander cet ouvrage auprès de votre libraire de proximité.

Une stimulante introduction au Nouveau Testament

Page de couverture du livre de Ludovic Nebel: Introduction au Nouveau Testament, publié par les Éditions du Cerf en 2017.
Ludovic Nobel, Introduction au Nouveau Testament, Cerf, Paris 2017

Un manuel de travail fort utile

La collection Mon ABC de la Bible offre de nombreuses ressources pour étudier la Bible. Celle-ci est en effet édite par les Éditions du Cerf, à Paris. Nous attirons ainsi volontiers votre attention sur cette introduction au Nouveau Testament, très compacte (172 pages). Celle-ci en effet comprend 14 chapitres. Elle comprend à la fin un lexique, une chronologie, des cartes et une bibliographie.

Une présentation de l’ensemble des écrits du Nouveau Testament

Le premier chapitre présente les Évangiles dit synoptiques (Matthieu, Marc et Luc). Le deuxième aborde le corpus dit johannique (Évangile de Jean, lettres de Jean et Apocalypse). Le troisième évoque les lettres (lettres de Paul et les lettres dites catholiques).

Belle photo d'un Nouveau Testament ouvert, à la première page
Photo: Tim Wildsmith sur Unsplash

Deux compléments bienvenu

Un chapitre présente en effet la question des autres écrits qui n’ont pas été retenu au moment de la constitution du Nouveau Testament, les écrits dits apocryphes. Un autre chapitre aborde la fondamentale question du contexte, culturel, géographique et historique.

Une riche réflexion

Cette introduction au Nouveau Testament aborde ainsi diverses questions théologiques. Pour donner un échantillon, cela touche à la proximité du Royaume, à l’accomplissement des écritures, à l’appel à la perfection,…

Des ouvertures

Les deux derniers chapitres évoquent la question de la réception des écrits et enfin, « des clés pour comprendre notre culture » (chapitre 14). Voilà, en effet, un outil indispensable pour étudier la Bible et s’abonner à nos cours.

Pour acheter ce livre

Nous vous recommandons, en Suisse, la libraire Payot. Pour la France la libraire La Procure. Les sites internet de ces libraires offrent sans autre la possibilité de commander cet ouvrage. Nous vous souhaitons beaucoup de satisfaction à la lecture de celui-ci.

Le top 3 de nos cours etudierlabible.ch

En bref, le top 3 de nos cours etudierlabible.ch

Le top 3 de nos cours etudierlabible.ch sont, dans l’ordre, « Jésus, une prière décalée » (cours 2018-2019), « Quand le malheur frappe… Job: en-quête du Dieu juste » (cours 2020-2021) et « Curieuses paraboles » (cours 2015-2016). Nous vous les présentons de suite ci-dessous. Ces cours sont, en effet, de magnifiques ressources pour étudier les textes bibliques, tant ceux de l’Ancien Testament que ceux du Nouveau-Testament.

N° 1 du top 3: « Jésus, une prière décalée »

Page de couverture de notre cours 2018-2019 "Jésus, une prière décalée"
La prière – cours 2018-2019

Les spiritualités sont de retour. En effet, on en parle, y compris dans les endroits les plus inattendus. Même les chefs d’entreprise travaillent leur vie spirituelle dans le but d’être plus performants ? Partout, on propose ainsi des stages de méditations, des méthodes pour prier et développer sa spiritualité. Depuis plus de 2000 ans, les textes du Nouveau Testament jouent donc un rôle essentiel dans la vie spirituelle et tout particulièrement ceux qui nous racontent la prière de Jésus, son enseignement sur la question.

Une place particulière pour la prière

A travers l’étude de textes des Évangiles, vous découvrirez en effet quelle place originale Jésus accorde à la prière dans sa vie et dans son enseignement. Une excellente occasion de questionner et d’approfondir le rôle que tient la prière individuelle ou communautaire dans votre vie.

N° 2 du top 3: « Quand le malheur frappe… Job: en-quête du Dieu juste »

Page de couverture de notre cours 2020-2021 "Quand le malheur frappe... Job: en-quête du Dieu juste"
Job – cours 2020-2021

Un jour … tout s’effondre !

Un jour tout va bien et le lendemain tout s’effondre. Les piliers de ma vie ne sont plus : conjoint-e, enfants, amis, logement, travail, réputation, bien-être, réussite… Il ne me reste rien. Que mes yeux pour pleurer. Autour de moi des consolations faciles, des mots gentils mais creux qui aggravent ma solitude. Même Dieu reste silencieux à mes prières et je ne le comprends plus. Où était-il quand tout cela m’est arrivé ? Où est-il aujourd’hui quand le malheur frappe ?

Cette histoire peut être la mienne

Cette histoire, en effet peut-être la mienne, est celle de Job dont l’histoire ne cesse d’intriguer, de questionner, de bouleverser les lecteurs-trices de la Bible depuis plus de 2000 ans. C’est donc l’histoire de la quête du Dieu juste qui fait remettre en cause bien des certitudes et permet pourtant d’apercevoir un trait de lumière.

N° 3 du top 3: « Curieuses paraboles »

Page de couverture de notre cours 2015-2016 "Curieuses paraboles"
Les paraboles
cours 2015-2016

Les paraboles, on croit les connaître, et, à la lecture, elles ne cessent d’étonner. Les Évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) rendent en effet compte de la pratique de Jésus de « parler en paraboles » pour raconter la proximité ou la présence de Dieu sans langage religieux. Par elles, Jésus donne donc à percevoir la proximité de Dieu dans des histoires étranges, parfois choquantes ou scandaleuses, qui déplacent le lecteur, s’il le veut bien. Dix études pour découvrir l’univers des paraboles et… se laisser surprendre.

Pour commander le top 3 de nos cours: etudierlabible.ch

En effet, rien de plus simple pour commander le top 3 des cours etudierlabible.ch. Rendez-vous sur notre page dédiée à la commande des anciens cours ! Vous trouverez aussi des cours gratuits, directement téléchargeables.

Les bons plans d’etudierlabible.ch

Notre cours 2006-2007 « EN QUÊTE DE SAGESSEProverbes, Job, Qohéleth » abordait également des textes du Livre de Job. Ce cours est actuellement gratuit et directement téléchargeable sur notre site. A lire également, nos articles sur la question du sens de la souffrance et sur la foi chrétienne au défi de la souffrance.

Entretien avec Guy Lasserre (suite)

Dans ce nouvel entretien, Guy Lasserre souligne combien notre cours biblique a été en effet une ressource importante pour écrire son dernier livre sur les sacrifices dans l’Ancien Testament.

Photo de Guy Lasserre, auteur du livre "Les sacrifices dans l'Ancien Testament"
Guy Lasserre

Dans ton travail sur les sacrifices, en quoi le cours biblique t’a-t-il été utile ?

Guy Lasserre:

Le Cours biblique a accompagné et stimulé mon travail biblique pendant vingt ans. Il m’a obligé à un travail d’équipe et de recherche exigeant, me confrontant au regard des professeurs qui nous accompagnaient et des membres de l’équipe de rédaction, ce qui était une contrainte et un cadeau.

Un véritable travail d’équipe

Chaque étude était relue et discutée, paragraphe par paragraphe. Les professeurs nous apportaient les avancées de la recherche, nous orientaient dans la bibliographie et veillaient à la qualité des études. Les collègues discutaient les interprétations comme les formulations. J’y ai beaucoup appris, tant pour mes connaissances bibliques que pour ma manière de m’exprimer et d’interpréter les textes. Dans mon parcours professionnel, ce fut un des lieux les plus féconds et heureux de travail en groupe.

A la suite de deux études de notre cours biblique

Pour mon travail sur les sacrifices dans l’Ancien Testament, j’ai bénéficié de ces apports tant pour mes connaissances bibliques, pour ma manière d’écrire que pour les méthodes exégétiques, comment lire les textes, et herméneutiques, comment les interpréter. J’ai aussi repris et approfondi deux études que j’avais faites dans le cadre du cours biblique, l’une sur Lévitique 16, l’autre sur 2 Chroniques 35.

Page de couverture du livre de Guy Lasserre "Les sacrifices dans l'Ancien Testament" représentant un agneau, les pattes liées, posé sur une table
Page de couverture du livre de Guy Lasserre
Les sacrifices dans l’Ancien Testament

Pour commander le dernier livre de Guy Lasserre

Pour avoir un aperçu de cet important ouvrage, il vaut la peine en effet de consulter la note publiée par l’éditeur. Depuis ce lien, vous pouvez ainsi le commander. Vous trouverez toutes les indications utiles dans ce sens à la fin de notre article présentant cette magnifique étude.

Comment l’Eglise est-elle née?

Un livre de Simon Butticaz

Page de couverture du livre de Simon Butticaz "Comment l’Église est-elle née?", édité par les Éditions Labor et Fides à Genève
Éditeur: Labor et Fides, Genève, 2021, 279 pages

Pourquoi ce livre?

Comment l’Eglise est-elle née ? Il s’agit de mettre en évidence comment les premiers croyants ont appréhendé cette réalité qu’ils ont désignée comme « l’église ». La période étudiée couvre des années 30 à 130. Les premiers croyants se dotent d’une organisation sociale, dont il s’agit de comprendre les intérêts et les motivations. Ces communautés sont toutes juives au départ. Elles vont sortir de l’orbite du judaïsme très progressivement dès le 2e siècle. Il n’y a pas un seul modèle d’église mais plusieurs courants: judéo-chrétien, les croyants d’origine non-juives (désignés comme les « hellénistes ») et les mouvements nés de la missions de prédicateurs de Galilée. Ces derniers vont conserver les paroles de Jésus. Tous font référence à Jésus de Nazareth.

Trois périodes pour situer comment l’Eglise est-elle née

Les années 30-60: « une religion de conversion »

C’est le temps des grandes figures apostoliques (Pierre, Jacques et Jean). L’église est guidée par l’action de l’esprit et les dons particuliers de ceas grands apôtres. Le thème dominant est la prédication de la conversion, car on croyait que la fin des temps était proche. Cette première période peut être ainsi désignée, à la suite du théologien allemand Michael Wolter, comme « religion de conversion ».

Les années 60-90: « une religion de tradition »

Avec la mort des derniers témoins de la prédication de Jésus, la mémoire entre en crise. L’armée romaine détruit le temple de Jérusalem en l’an 70. La religion de conversion devient une religion de tradition. Il convient de codifier l’histoire de Jésus et les rites et pratiques des croyants. Cette évolution peut être ainsi qualifiée de « religion de tradition », à la suite toujours de Michael Wolter.

90-130: une religion du livre

Les traditions orales entrent en crise avec le temps qui passe. Le rapport ä l’empire romain et la société civile se complexifie. C’est l’avènement des écritures et des premières collections des écrits chrétiens, à l’origine du Nouveau Testament.

Qui êtes-vous Simon Butticaz?

Simon Butticaz est professeur de Nouveau Testament et traditions chrétiennes anciennes à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne. Son champ de recherche inclut ainsi la complexe question des origines historiques du christianisme. S’interroger sur « Comment l’Église est-elle née? » est une question centrale qu’il revisite et synthétise de manière très accessible. Voilà un outil indispensable pour étudier la Bible, le Nouveau Testament en particulier. Simon Butticaz est également l’auteur de « Le Nouveau Testament sans tabous », que nous vous avons présenté dans un autre article de notre blog.

A regarder sur YouTube: Simon Butticaz présente comment l’Eglise est-elle née?

Pour commander le livre

Plusieurs possibilités de trouver « Comment l’Eglise est-elle née » s’offrent ainsi à vous. Vous pouvez le commander directement chez l’éditeur ou l’obtenir dans des bonnes librairies. Nous vous recommandons ainsi Payot (en Suisse) ou La Procure (en France). Il vaut la peine de lire ce livre pour bénéficier d’une information accessible sur cet important enjeu.

Entretien avec Guy Lasserre

Auteur du livre « Les sacrifices dans l’Ancien Testament »

Guy Lasserre, pasteur et docteur en théologie de l’Église réformée évangélique du Canton de Vaud (Suisse) vient de publier une étude remarquable sur la difficile question des sacrifices dans l’Ancien Testament. Nous en avons rendu compte dans un précédent article.

Photo de Guy Lasserre, auteur du livre "Les sacrifices dans l'Ancien Testament"

Guy Lasserre, pourquoi vaut-il la peine, encore aujourd’hui, de s’intéresser à l’Ancien Testament ?

Pour moi, il y a trois raisons principales. La Bible hébraïque, devenue pour les chrétiens l’Ancien Testament, présente pour Jésus et ses premiers disciples les Écritures de référence, même si la liste de ses livres est alors encore en cours de définition. Quand ils argumentent, ils y renvoient et leur culture religieuse est déterminée par les manières dont le judaïsme de leur temps les a reçues et dont elles ont marqué ses pratiques.

Des situations historiques très diverses

Une deuxième raison est que la Bible hébraïque atteste de paroles que les traditions juives et chrétiennes ont reconnues comme Parole de Dieu. Au-travers d’elles, le Seigneur se révèle et elles permettent de reconstruire diverses manières dont les croyants qui les ont prononcées et transmises ont compris et vécu leur expérience de Dieu. Par rapport au Nouveau Testament, l’Ancien a l’avantage d’avoir été écrit sur un temps plus long et de refléter des situations historiques plus diverses.

Une histoire s’étalant sur plus de 500 ans

Le Nouveau est comme un concentré de diverses facettes de ces expériences sur un temps bref, au plus un siècle entre les paroles de Jésus et la rédaction des derniers livres, alors que l’Ancien reflète une histoire qui s’étale sur plus d’un demi millénaire, entre le temps de la royauté israélite et l’époque hellénistique, avec des traditions prétendant raconter des événements encore plus anciens. Les rapports entre religion et société y sont par exemple très divers entre des rois, jugés fidèles ou infidèles, vus comme représentants du Seigneur et des situations désespérantes d’échecs politiques et économiques ainsi que de soumission à des empires étrangers.

Comprendre d’où nous venons

Finalement, étudier l’Ancien Testament appartient au travail historique pour mieux comprendre une part importante des sources de nos sociétés occidentales. Ce travail permet aussi d’entrer dans des cultures différentes et de prendre distance de la nôtre. Il répond en plus à la curiosité humaine, comme toute recherche de connaissances.

Page de couverture du livre de Guy Lasserre sur les sacrifices dans l'Ancien Testament

Pour commander ce livre

Plusieurs possibilités de commander l’étude de Guy Lasserre s’offrent à vous: vous pouvez le trouver directement chez l’éditeur ou l’obtenir dans des bonnes libraires comme Payot (en Suisse) ou La Procure (en France). Nous vous recommandons en effet vivement la lecture de cet ouvrage, consacré à un sujet difficile et délicat mais ô combien important.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6
Scroll to top