Contexte chronologique de la Bible

La Bible contient de nombreuses références à des évènements historiquement attestés en dehors d’elle. Ces récits, ne sont sans doute pas forcément historiques au sens où nos l’entendons aujourd’hui (cf. lien interne), mais ils situent les faits qu’ils rapportent dans un cadre chronologique qu’il est possible de reconstituer en les comparant à d’autres sources historiques.

Vous trouverez ci-dessous une trame rapide qui situe les faits auxquels les textes bibliques font références en regard des principaux événements historiques attestées dans l’histoire du Proche Orient antique.

Attention, cela ne signifie pas que les textes bibliques ont été écrits au moment où les événements dont ils parlent ont eu lieu.

On peut distinguer plusieurs périodes. Nous avons choisi de débuter avec l’établissement de la monarchie en Israël. Pour les textes rapportant la sortie d’Egypte, merci de consulter la capsule pédagogique de l’étude 3.

Période monarchique (entre – 1000 et – 587)

La monarchie nait en Israël aux alentours de – 1000 avec Saül sur le territoire de la tribu de Benjamin, David sur celui de la tribu de Juda, puis Salomon fils de David.

Ensuite se constituent deux royaumes. Celui d’Israël au Nord avec comme premier roi Jéroboam (-933). Au Sud, celui de Juda, premier roi Roboam (-933). L’Egypte domine le pays de Canaan et les pharaons mènent des campagnes militaires en Canaan.

Dans les années – 880, on assiste à la montée de la puissance politique et militaire des Assyriens qui pèse en particulier sur le royaume du Nord. C’est la période des prophètes Elie et Elisée, mais aussi Amos, Osée, Esaïe et Michée.

En – 722, les Assyriens qui dominent également la Mésopotamie, prennent Samarie la capitale du royaume du Nord. Ce dernier disparait de l’échiquier politique. Mais la puissance assyrienne va progressivement diminuer au profit de la puissance babylonienne. Celle-ci détruit Ninive en – 612 et met fin à l’empire assyrien. Les Egyptiens en profitent pour reprendre pied dans le Levant.

Rapidement cependant, la puissance babylonienne fait reculer les Egyptiens. En – 587, les Babyloniens prennent Jérusalem, déportent la population et détruisent le Temple de Jérusalem. C’est la fin de la monarchie. Mais très rapidement, les Babyloniens cèdent à leur tour devant la puissance des Perses.

Epoque perse (entre – 539 et – 333)

Les Perses dominent tout le croissant fertile. En – 539, un édit de Cyrus, roi des perses, permet le retour en Judée. Vers – 520, on assiste à la reconstruction du Temple.

C’est la période d’une intense activité scripturaire qui voit petit à petit se constituer la Torah et émerger les autres corpus bibliques vétérotestamentaire.

Période hellénistique ( entre – 333 et – 63)

Alexandre le grand conquiert le royaume perse. En – 532, ses armées occupent la Palestine. A sa mort, son empire est partagé. Les Lagides (Ptolémée) règnent en Egypte. Les Séleucides en Syrie et Babylone. La Palestine est, entre – 320 et – 200, sous domination des Lagides, puis sous celle des Séleucides jusqu’en – 142

La culture grecque devient dominante et pèse de tout son poids sur les habitudes, le mode de vie, les croyances et les convictions religieuses des isarélites. Au point qu’en – 167 parait un décret interdisant le culte juif et qu’une statut de Zeus est installée dans le Temple sous les ordres d’un souverain séleucide.

C’est le début de la révolte des juifs (Mattathias, prêtre et ses fils Judas, dit Macchabée et Jonathan, fondateur d’une dynastie de grand prêtre et roi, celle des Hasmonéens. Les juifs s’émancipent définitivement de la tutelle politique hellénistique en – 142.

Période romaine (à partir de – 63)

Des querelles de successions chez les Hasmonéens vont favoriser intervention de la puissance romaine. En – 63, Pompée prend Jérusalem. C’est le début de la domination romaine qui se poursuit durant toute la période couverte par les récits du Nouveau Testament. La période est politiquement instable, les émeutes sont nombreuses.

Entre – 66 et – 74, première guerre juive avec la destruction de Jérusalem et du temple en – 70 par Titus.

En – 132 , deuxième guerre juive (révolte de Bar-Kochba) qui est aussi violemment matée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top