L’Ancien Testament

Définition

L’Ancien Testament est la première partie de la Bible chrétienne. Le terme apparait au milieu du 2ème siècle après Jésus-Christ dans les communautés chrétiennes. Il est utilisé pour le distinguer des écrits réunis entre temps dans le Nouveau Testament.

Le mot « testament » provient vraisemblablement d’une interprétation d’un écrit de Paul (2 Corinthiens 3,13-14) dans lequel l’apôtre distingue l’ancienne alliance (diathekè en grec, traduit par testamentum en latin), de la nouvelle alliance en Christ.

Composition

L’Ancien Testament est une collection de 39 livres, regroupé en trois parties selon la tradition hébraïque: la Loi, les Prophètes et les (autres) Ecrits.

La Loi comprend les 5 premiers livres (le Pentateuque), de la création du monde à la sortie d’Egypte. Les Prophètes comprennent deux catégories de livres: des récits historiques (de l’entrée en Terre Promise à l’Exil à Babylone) et des livres prophétiques (trois « grands » prophètes et douze « petits »). Les Ecrits regroupent une diversité de livres et de genres littéraires: des recueil de sagesse, des prières (les psaumes), des récits, etc.

La traduction grecque des livres hébraïques ( La Septante, faite à Alexandrie entre le 3ème et le 1er siècle avant Jésus-Christ) classe ces livres en quatre parties: le Pentateuque, les livres historiques , les Hagiographes et les Prophètes. C’est pourquoi on trouve un ordre des livres différents selon les traductions utilisées jusqu’à aujourd’hui.

Notons encore que la liste des livres qui composent l’Ancien Testament peut varier entre les différentes traditions chrétiennes.

Histoire de la formation

Chaque livre de l’Ancien Testament a sa propre histoire. Chaque livre a été l’objet de reécritures multiples au cours de son élaboration. Ce n’est qu’aux environs du 2ème siècle après Jésus-Christ que l’ensemble se stabilise, bien que les livres du Pentateuque l’aient été bien plutôt.

Globalement, on estime que la rédaction progressive des livres de l’Ancien Testament s’étale dans une période qui va de l’Exil (6ème siècle avant Jésus-Christ) à la séparation entre judaïsme et christianisme (fin du 1er, début du 2ème siècle après Jésus-Christ).

Pour aller plus loin

Cours du professeur Römer au Collège de France sur la naissance de la Bible hébraïque

Introduction à l’Ancien Testament aux Editions Labor & Fides

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top