Le dérisoire n’est pas rien

Comment agir devant une difficulté existentielle forte qui nous laisse impuissant ? La proposition des Évangiles, et en particulier celle de l’évangile de Jean, est de mettre en avant le peu dont on dispose. Ce peu, ce « rien » n’est pas dérisoire. Il peut mener à une issue favorable dans la confiance que la grâce de Dieu y révèlera sa puissance.

Cette façon de voir est aussi présente dans des textes contemporains. Ces textes donnent à comprendre encore davantage la dynamique du « dérisoire » décrite dans les Évangiles.

Un sketch de Raymond Devos

On trouve cette dynamique, par exemple, dans un texte de l’humoriste Raymond Devos. En voici un extrait:

Car rien, ce n’est pas rien !
La preuve, c’est que l’on peut le soustraire …

Rien moins rien = moins que rien !
Alors si l’on peut trouver moins que rien,
C’est que rien vaut déjà quelque chose !
On peut acheter quelque chose avec rien !

En le multipliant !
Une fois rien… C’est rien !
Deux fois rien… Ce n’est pas beaucoup !
Mais trois fois rien, .. Pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose
Et pour pas cher !

Vous pouvez aussi regardez ce sketch en version intégrale sur cette vidéo

Une chanson de Serge Gainsbourg

Dans la même perspective, allez aussi écouter cette chanson de Serge Gainsbourg: « Ces petits riens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top