Pourquoi lire la Bible encore aujourd’hui

Pourquoi lire la Bible encore aujourd’hui

Un témoin du patrimoine mondial de l’humanité

La culture biblique est en perte de vitesse dans l’univers francophone européen. la cause remonte aux années 1960, marquées par l’augmentation du pouvoir d’achat et la remise en question de l’autorité et des repères traditionnels (le phénomène dit de Mai 68). Cinquante ans plus tard, avec l’irruption des nouvelles technologies de la communication, les habitudes religieuses se sont radicalement transformées. La liberté religieuse, la montée de l’individualisme et l’énorme diversification ont fait des religions traditionnelles des options parmi d’autres. Derrière la Bible, il y a mille ans d’histoire : de l’origine du peuple d’Israël et des débuts de la royauté (8e siècle avant Jésus-Christ) à l’expansion de la mission chrétienne (2e siècle après).

Les rudiments d’une culture chrétienne

Il y a un certain nombre de notions culturelles chrétiennes de base qui sont indispensables pour comprendre le monde dans lequel on vit: pourquoi le dimanche est-il un jour chômé? La signification des fêtes chrétiennes devenues essentiellement commerciales (Noël, Pâques, etc.).

Des questions profondes

Les textes bibliques n’offrent pas des réponses toutes faites sur le bien et le mal, l’origine de la souffrance, le pourquoi de la violence. Quand on prend le temps de lire attentivement les textes à l’aide d’outils, ces grandes questions prennent une autre dimension. La responsabilité personnelle est stimulée.

Prendre 5 minutes pour lire la Bible chaque jour sur le chemin du travail
Prendre 5 minutes pour lire la Bible chaque jour sur le chemin du travail

La prise en compte de la dimension dramatique de l’existence humaine

La principale conviction des chrétiens est celle de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. Après Pâques, les compagnons historiques de Jésus ont vécu un retournement inattendu. Ils pensaient que tout s’était arrêté avec la mort de leur maître, supplicié sur une croix. Si ce retournement est invérifiable d’un strict point de vue historique, les effets demeurent mesurables. Ils étaient convaincus que leur maître n’était pas mort définitivement, mais était présent autrement. Cette conviction traverse les Évangiles. On en retrouve la trace dans la prédication et l’activité de missionnaire itinérant de Paul de Tarse.

Saint Paul, Mosaïque de l’Église Saint André à Ravenne
Saint Paul
Mosaïque de l’Église Saint André à Ravenne

Aujourd’hui, pour les chrétiens, demeure cette conviction que Jésus n’abandonne pas les siens dans l’épreuve, même si la vie humaine demeure placée sous l’horizon dramatique des épreuves et de l’inattendu récurrent de la souffrance.

Pourquoi étudier la Bible

On entend souvent que les religions sont à l’origine des guerres. Pourtant, à y regarder de plus près, on constate que les causes sont multiples: économie, pouvoir politique, blessures de l’histoire passée. Étudier la Bible, en particulier les textes difficiles, permet de prendre du recul et de se faire une opinion plus précise. Bien sûr le religieux est aussi un facteur qui joue un rôle. Nos cours bibliques ont pour but de permettre une lecture critique des textes et de stimuler la réflexion personnelle propre, au delà de toutes idées préconçues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *