Comment l’Eglise est-elle née?

Un livre de Simon Butticaz

Page de couverture du livre de Simon Butticaz "Comment l’Église est-elle née?", édité par les Éditions Labor et Fides à Genève
Éditeur: Labor et Fides, Genève, 2021, 279 pages

Pourquoi ce livre?

Comment l’Eglise est-elle née ? Il s’agit de mettre en évidence comment les premiers croyants ont appréhendé cette réalité qu’ils ont désignée comme « l’église ». La période étudiée couvre des années 30 à 130. Les premiers croyants se dotent d’une organisation sociale, dont il s’agit de comprendre les intérêts et les motivations. Ces communautés sont toutes juives au départ. Elles vont sortir de l’orbite du judaïsme très progressivement dès le 2e siècle. Il n’y a pas un seul modèle d’église mais plusieurs courants: judéo-chrétien, les croyants d’origine non-juives (désignés comme les « hellénistes ») et les mouvements nés de la missions de prédicateurs de Galilée. Ces derniers vont conserver les paroles de Jésus. Tous font référence à Jésus de Nazareth.

Trois périodes pour situer comment l’Eglise est-elle née

Les années 30-60: « une religion de conversion »

C’est le temps des grandes figures apostoliques (Pierre, Jacques et Jean). L’église est guidée par l’action de l’esprit et les dons particuliers de ceas grands apôtres. Le thème dominant est la prédication de la conversion, car on croyait que la fin des temps était proche. Cette première période peut être ainsi désignée, à la suite du théologien allemand Michael Wolter, comme « religion de conversion ».

Les années 60-90: « une religion de tradition »

Avec la mort des derniers témoins de la prédication de Jésus, la mémoire entre en crise. L’armée romaine détruit le temple de Jérusalem en l’an 70. La religion de conversion devient une religion de tradition. Il convient de codifier l’histoire de Jésus et les rites et pratiques des croyants. Cette évolution peut être ainsi qualifiée de « religion de tradition », à la suite toujours de Michael Wolter.

90-130: une religion du livre

Les traditions orales entrent en crise avec le temps qui passe. Le rapport ä l’empire romain et la société civile se complexifie. C’est l’avènement des écritures et des premières collections des écrits chrétiens, à l’origine du Nouveau Testament.

Qui êtes-vous Simon Butticaz?

Simon Butticaz est professeur de Nouveau Testament et traditions chrétiennes anciennes à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne. Son champ de recherche inclut ainsi la complexe question des origines historiques du christianisme. S’interroger sur « Comment l’Église est-elle née? » est une question centrale qu’il revisite et synthétise de manière très accessible. Voilà un outil indispensable pour étudier la Bible, le Nouveau Testament en particulier. Simon Butticaz est également l’auteur de « Le Nouveau Testament sans tabous », que nous vous avons présenté dans un autre article de notre blog.

A regarder sur YouTube: Simon Butticaz présente comment l’Eglise est-elle née?

Pour commander le livre

Plusieurs possibilités de trouver « Comment l’Eglise est-elle née » s’offrent ainsi à vous. Vous pouvez le commander directement chez l’éditeur ou l’obtenir dans des bonnes librairies. Nous vous recommandons ainsi Payot (en Suisse) ou La Procure (en France). Il vaut la peine de lire ce livre pour bénéficier d’une information accessible sur cet important enjeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top