Faire tomber les masques?

Faire tomber les masques, vraiment ? Une jeune femme portant masque et visière ne plexiglas. elle nous regarde droit dans les yeux et croise les bras
Photo: engin akyurt sur Unsplash

Faire tomber les masques? A l’heure actuelle, cette question agite beaucoup les esprits. Pour combattre la pandémie, une des mesures-clé est le port du masque dans les espaces publics. Mais le caractère obligatoire de cette mesure est contestée. Sens des responsabilités ou mesures coercitives? L’urgence milite plutôt en faveur de la deuxième option, au nom du cas de force majeure. Symboliquement, « faire tomber les masques » désigne le fait de regarder la réalité en face. Ne pas se voiler la face face et parler sans détour des réalités difficiles. Mais cela ne devrait pas conduire à se voiler la face. au contraire, cela devrait stimuler le courage de regarder les réalités en face et, en particulier la question de la souffrance des innocents, comme celle thématisée au début du livre de Job, quand ce dernier est injustement frappé d’une série de malheurs totalement absurdes et incompréhensibles.

Apporter un peu de lumière au cœur de la douloureuse question de la souffrance injuste

Faire tomber les masques, vraiment ? Au crépuscule, un homme masqué tient une lampe de poche et nous éclaire à la tombée de la nuit
Photo: Torsten Martens sur Unsplash

Jusqu’où peut-on accepter l’injustice? L’étude du Livre de Job (thème de notre cours étudier la Bible 2020-2021) peut nous aider sur cette question. Là, n’est-il pas aussi, d’une certaine manière, question de faire tomber les masques? Quel est le sens de la souffrance? Prendre au sérieux la question de la dimension dramatique de l’existence humaine, ni subir avec fatalité, ni se résigner, ou se révolter. Les dialogues entre Job et ses amis offrent un panel des arguments pour et contre et de toutes les sensibilités possibles face à ce redoutable thème de la souffrance injuste. On retiendra avant tout que de se révolter face à l’injustice, c’est légitime, voire même dans bien des cas, une question de survie spirituelle.

Faire tomber les masques …? Et la spiritualité dans tout cela?

Faire tomber les masques, vraiment ? 
Un infirmier à l'hôpital, à la cafétéria, portant masque et charlotte, assis et en train de prier
Photo: Jonathan Borba sur Unsplash

La spiritualité offre certainement de nombreuses ressources pour aborder, au cœur de l’épreuve, la question de l’injustice de la souffrance. L’étude critique des textes bibliques, en particulier à l’aide de Bibles d’étude, permet de situer les textes dans leur contexte historique et de mieux les comprendre. dans un premier temps, cela peut déstabiliser les certitudes acquises à la première lecture. Mais, à la fin, prendre au sérieux la réalité historique spécifique des textes anciens permet d’éviter d’en distordre le sens. Ceci est le propre de la lecture dite « historico-critique » de la Bible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top